Lexique

A

Acrotère: Muret au niveau du toit qui prolonge la façade. Il a un rôle dans l’étanchéité du toit ainsi que dans sa sécurisation.

Agrafage ou harpage: Consiste en la réparation des fissures importantes/lézardes d’un bâti par insertion d’agrafes en acier (tor) afin de rendre son monolithisme à la structure.

Algicide: Substance active qui supprime en profondeur et prévient le retour des algues se développant sur les surfaces.

Appui de fenêtre: Élément destiné à supporter une partie du poids de la fenêtre. Il permet également d’assurer l’évacuation de l’eau sans ruissellement sur la façade.

Aqua-réactive: Réaction chimique qui se produit au contact de l’eau.

C

Calepinage: Technique permettant de matérialiser la séparation en plusieurs parties d’une façade, bien souvent sous la forme d’un léger bandeau séparant en deux un pignon par exemple.

Crépi/crépis: Aussi appelé enduit hydraulique est une couche d’enduit teinté ou non, appliqué sur le matériau de construction (parpaing, moellon, béton, …). Il a pour but la décoration de celui-ci. Peut faire l’objet de finitions « projetée », « grattée », « écrasée » ou « talochée ».

Cloquage: C’est une altération de la peinture par apparition de cloques. Le feuil (film) de peinture gonfle puis se décolle. Plusieurs causes possibles dont l’application d’un mauvais type de peinture, la pollution, le climat, … En rénovation, il faudra décaper la façade, la laver et enfin appliquer un fixateur puis un revêtement de finition adapté.

Couvertine: Élément de protection et d'étanchéité de la partie supérieure d'un acrotère, mur, muret, ... Peut-être en zinc, alu, terre cuite, …

D

Démoussage: Permet de nettoyer et d’éradiquer les mousses, lichens, champignons et autres moisissures fixés sur une surface.

Décapage: Peut-être chimique (utilisation d’une solution solvantée appliquée sur la surface à traiter) ou thermique (nécessite un bruleur ou chalumeau qui servira à chauffer le revêtement à enlever). Il ramollit et détache plus facilement le revêtement à enlever (revêtement ou peinture plastique).

Délitement / se délite: Revêtement qui se désagrège, s’effrite, se dégrade.

DTU: Le Document Technique Unifié a pour fonction de définir les normes qui précisent les conditions techniques de bonne exécution des travaux dans le domaine du bâtiment.

E

Efflorescence: Dépôt souvent d’aspect blanchâtre, dû à la cristallisation de sels solubles dissous par l’eau à la surface d’un matériau.

Epaufrure: Éclat de béton due par exemple à un choc ou par l’oxydation des fers dans le béton suite à une infiltration d’eau faisant par la suite éclater celui-ci.

Encrassement: Salissures dues à la pollution atmosphérique, bactérienne (végétation, moisissures, champignons…) …

Enduit: Couche de finition colorée servant à décorer et protéger les façades d’une maison, bâtiment ou autre.

F

Façadier: Professionnel spécialisé pouvant réaliser tout type de travaux liés à l’entretien et la rénovation des façades.

Fissure: Elles ont une ouverture comprise entre 0,2 mm jusqu’à 2 mm. Il est important de les réparer et de les surveiller. Si elles s’étendent, elles peuvent fragiliser le bâti en plus des infiltrations d’eau.

Fongicide: Substance active supprimant en profondeur et prévenant les retours des micro-organismes type champignons, lichens, moisissures…

Feuil: Pellicule ou film mince résultant de l'application sur un subjectile/support d'une peinture.

Farinage: Altération du feuil de peinture sous forme de fines poussières due au vieillissement du revêtement notamment.

Fixateur ou primaire d’accrochage ou impression: Cette sous couche permet au revêtement de finition de parfaitement adhérer au support.

Faïençage: Réseau de craquelures superficielles apparaissant en surface du revêtement.

Fond: Désigne la surface sur laquelle va être posé le fixateur, peinture, résine, enduit ou encore le crépi. Aussi appelé support ou subjectile.

Fond bloqué: Surface peinte, qui ne sera plus absorbante.

Fond saturé: Ancien fond bloqué qui a déjà « absorbé » de la matière organique/peinture mais celle-ci s’est usée avec le temps.

Finition talochée: Le revêtement est lissé à l’aide d’une taloche pour avoir un rendu plat.

Finition écrasée: Sa réalisation se fait à l’aide d’une lisseuse directement après la projection de l’enduit sur la façade en écrasant seulement la tête du grain. Cela permettra d’obtenir un effet moiré.

Finition grattée: Après avoir taloché le crépi, un graton ou taloche à clous est utilisé pour griffer l’enduit.

Finition projetée: L’enduit est projeté de manière mécanique sur la façade et laissé tel quel à l’état brut sans aucune modification. Le grain peut être petit, moyen ou gros.

Finition ribbé: Est fini par des mouvements circulaires à la taloche, en cherchant à faire rouler les gros grains contenus dans l'enduit pour donner un aspect strié.

G

Garde-corps: Sert à éviter les chutes dans le vide. Il se place autour d'un balcon ou d'une fenêtre.

H

Hydrofuge: Est destiné à protéger un matériau des intempéries tout en réduisant sa porosité par l’application d’un film superficiel. Sa durée d’efficacité est limitée dans le temps.

Humidité ascensionnelle: Aussi appelée remontée d’humidité par capillarité ou remontée capillaire, Il s’agit de la migration de l’eau contenue dans le sol remontant jusqu’au bas des murs de l’habitation.

I

Imperméable (revêtement): Possède un haut pouvoir hydrofuge ne laissant pas passer l’eau et ayant un effet perlant. Il offre également une protection renforcée anti-encrassement et facilite le nettoyage des façades.

L

Linteau: Élément horizontale de la façade située au-dessus des ouvertures servant à soutenir la maçonnerie au-dessus des portes et fenêtres. Il peut être en béton, bois, métal, …

Lézarde: Elles ont une ouverture supérieure à 2 mm dans la maçonnerie. Elles révèlent bien souvent la présence d’un problème plus profond que les fissures (défaut de fondations, mouvement de terrain, …). Il faut faire appel à un spécialiste afin de déterminer la cause avant toute intervention de rénovation de façades.

Lichen: Les lichens sont des organismes issus de l’association d’un champignon et d’une algue ressemblant à une mousse que l’on retrouve aussi bien sur la toiture que sur les façades.

M

Microporeux (revêtement ou peinture): Particularité d’un élément comportant dans sa constitution des micropores lui permettant de laisser passer l’air, et donc de laisser respirer le support sur lequel il est appliqué.

Microfissures: Elles sont superficielles. Ce sont des petites fissures (ouverture de moins de 0,2 mm) qui se créent uniquement au niveau de l’enduit. Elles n’ont pas de caractères dangereux mais il est conseillé d’y remédier car elles peuvent favoriser le passage de l’eau et donc d’infiltration.

P

Piquage / piquer: Permet d’assainir la façade avant son traitement et sa rénovation en supprimant notamment l’ancien revêtement devenu non adhérent.

Peinture: Matière sous forme liquide permettant de couvrir une surface sous la forme d’un film mince adoptant les reliefs et les défauts du support sur lequel il est appliqué.

Perméable: Qui se laisse pénétrer par l’eau ou autre liquide.

Poreux (revêtement): Qui absorbe l’eau. Par exemple, un enduit hydraulique (crépi) de par sa composition, absorbera l’eau de pluie. Cela produira ce que l’on appelle « l’effet buvard » ou encore « effet éponge ».

Pignon: Façades perpendiculaires à la façade principale. Ils ont généralement pour caractéristiques une forme triangulaire.

Phase aqueuse: Est fabriqué grâce à un mélange à l’eau. Le matériel utilisé pour l'application de ce type de revêtement peut être nettoyé à l'eau.

Phase solvant ou phase solvantée: Qui est fabriqué grâce à une matière organique comme un diluant synthétique (ex. le white spirit). Le matériel utilisé pour l'application de ce type de peinture se nettoie avec un solvant.

R

Ragréage: Consiste à corriger les défauts de planéités en lissant la surface de la façade à l'aide d'un enduit ou d'un mortier.

Ravalement: Consiste en la rénovation et remise en état des façades d’une maison, immeuble ou autres locaux.

Remontée capillaire: Aussi appelé remontée d’humidité par capillarité, Il s’agit de la migration de l’eau contenue dans le sol remontant jusqu’au bas des murs de l’habitation.

Résine: C’est un des composants d’un revêtement lui permettant d’être souple et imperméable. Peut-être lisse ou structuré.

Revêtement Semi Épais ou RSE: Revêtement de décoration de façade dense et lisse ayant une épaisseur variant de 0,5 à 1,5 mm. Il est composé de peinture et de charge minérale lui offrant un fort pouvoir couvrant, rendant étanche la surface et masquant le faïençage.

Revêtement Épais Structuré ou RES: C’est un revêtement de décoration de façade ayant une épaisseur de 2 à 3 mm à base de résine et de charges minérales lui permettant de masquer les légers défauts de planéité du support et imitant le crépi.

Revêtement Plastique Épais ou RPE: Appelé également « crépi de façade », c’est un revêtement de décoration. Il est étanche à l’eau et a l’air.

S

Salpêtre: Résultat de la combinaison chimique entre les sels minéraux (nitrate de potassium) contenus dans l’eau et les matières organiques des constructions. Il apparait sous forme de traces blanchâtres ou grisâtres. Sa principale cause est l’humidité ascensionnelle aussi appeler remontée capillaire.

Support: Désigne la surface sur laquelle va être posée la peinture, résine, enduit ou encore le crépi. Aussi appelé subjectile ou fond.

Subjectile: Désigne la surface sur laquelle va être poser la peinture, résine, enduit ou encore le crépi. Aussi appelé support ou fond.

Sablage: Enlèvement d’un revêtement par projection de sable.

Soubassement: Partie inférieure de la façade située au-dessus des fondations.

T

Tableau: Espace maçonné ou épaisseur du mur dans lequel vient s'insérer la menuiserie (portes, fenêtres, baie vitrée…).

Tyrolienne: Machine à crépir manuelle qui se compose d'un récipient dans lequel tournent des peignes projetant le crépi sur le mur d'une manière homogène.